12
Nov
10

“Le peuple souverain ?” – pétition Politis

Le peuple souverain ? Une piste de résistance : une pétition lancée par le journal Politis.« L’article 11 de la Constitution ayant été révisé en 2008, il y a moyen de contraindre le Président de la République de proposer un référendum sur les retraites, à condition que ce référendum soit proposé par 1/5 des parlementaires, eux-mêmes soutenus par 1/10 des électeurs (nous). Soit 4,4 millions de signatures :  la mobilisation rend l’objectif facile ! Pour mémoire, même si la réforme des retraites devait être adoptée par le Sénat et l’Assemblée Nationale, tout n’est pas perdu, la loi peut ne pas être appliquée. Il est encore temps de tout mettre en œuvre pour s’opposer à cette réforme des retraites. Voici donc le lien pour signer cet appel : http://www.referendumretraites.org/ »

A ce jour le lien ne fonctionne pas… à suivre.

Publicités

4 Responses to ““Le peuple souverain ?” – pétition Politis”


  1. 1 Marie
    12 novembre 2010 à 19 h 12 min

    Comme cité sur politis (http://www.politis.fr/Retraites-signez-l-appel-a,12145.html), le site est victime de son succès donc retentez systématiquement et patiemment et surtout signez. C’est important et c’est une excellente initiative.

    Marie

    • 13 novembre 2010 à 1 h 26 min

      Je crois que nous avons affaire à une illusion citoyenniste des copains et copines qui trouvent cette initiative « excellente ».
      Je me contenterai de rappeler que Sarkozy viole sans aucun problème les lois qu’il promulgue (voir par exemple la loi sur la confidentialité des sources des journalistes, l’inviolabilité des communications téléphoniques privées, et aujourd’hui comment il se torche littéralement le derrière avec ces textes en contournant le sens des articles de lois sur le « balayage » des communications – cf le « Canard enchaîné » de ces dernières semaines dans les sources de l’affaire bettencourt-Woerth et les fadettes des journaleux).

      Ainsi, il est illusoire de penser que le pouvoir laissera faire une pétition pour mettre en branle un blocage de LA LOI Symbole de son quinquenat. Lez délais de mise en place, les arguties juridiques, les recours, toute la machinerie juridique de l’Etat seront employés pour freiner, retarder, bloquer cette initiative, qui n’aura fait qu’entretenir le mythe de la citoyenneté française, alors que justement ce à quoi nous assistons pour la réforme des retraites, c’est un hold-up pur et simple en faveur des fonds de pension à la française, en faveur de Guillaume Sarkozy notamment avec son groupe Meriadeck, et surtout sa captation de l’ARCO, via la Caisse des Dépots et consignations….

      La lutte de ces dernières semaines, et les dynamiques qui tentent de se faire jour, comme l’AGIP à Nantes, ou la Maison de la Grève à Rennes, sont beaucoup plus riches qu’une impasse procédurière et médiatique, concentrant l’attention du plus grand nombre sur des journalistes, des porte-parole, bref, des spécialistes même malgré eux…
      Ceci est une participation au débat permanent que la lutte a ouvert. je ne fais la morale à personne.
      gérald

      • 3 M.
        13 novembre 2010 à 13 h 20 min

        Je partage ton avis, cette info de Politis étant venue plusieurs fois dans les discussions et les mails, nous passons simplement l’information.

  2. 4 Jazz
    15 novembre 2010 à 13 h 24 min

    Le site marche ! 🙂


Comments are currently closed.

%d blogueurs aiment cette page :