02
Déc
10

Compte rendu AG du mardi 30/11

fait par G., révisé par M., à compléter par les notes ou modifs d’autres (commentaire ou mail agip44[AT]yahoo.fr)

22 présents

Ordre du jour

  • Réunion nationale de samedi
  • Communiqué Coordination Interpro Grand Ouest
  • Liste de diffusion internet
  • Trésorerie
  • Venue de B. Friot à Nantes
  • Actions
  • Date pour la discussion fonctionnement
  • « remue ménage »
  • Secteurs

Les points en gris n’ont pas pu être abordés par manque de temps. Ennuyeux, surtout pour la réunion nationale de samedi.

Agenda récapitulatif

  • 07/12, 17h – commission technique pour préparer l’action du 14/12
  • 07/12, 18h – assemblée générale à B17, discussion réservée au fonctionnement.
  • 08/12 – Noël du peuple, action organisée par le Comité Lycéen d’Action Solidaire
  • 11/12, 15h – projection-débat AGIP du film « Remue ménage dans la sous-traitance » à B17
  • 14/12, 18h – cabane des luttes / maison de la grève, en écho à la grève générale en Guadeloupe (LKP)

Venue de B. Friot à Nantes

L’Agip, qui avait voté pour favoriser la venue de B. Friot, n’a pas pris cette décision à bras le corps. Nous n’avons donc aucune prise sur cette réunion. Les syndicats se sont chargés de l’organisation. Nous sommes preneurs d’un compte-rendu de ceux qui ont pu y aller.

Remue ménage

Il s’agit d’un film documentaire (1h10), récupéré par G., qui relate la lutte de travailleuses du ménage durant plus de quatre ans. Une tournée avec ce film va débuter en janvier.
Intéressant pour l’Agip, notamment car ce film montre comment cette lutte a été soutenue par un collectif extérieur, ce qui a été fait à Nantes et ailleurs ces dernières semaines.
Nous planifions une projection-débat à B17 samedi 11/12 à 15 heures. Nous rediscuterons ensuite si nous voulons inviter la tournée à passer par ici (trouver salle, lieu, etc.)

Date pour la discussion fonctionnement

Ce point qui devait simplement permettre de trouver un créneau horaire a commencé à « déblayer » la discussion.
Il faudra discuter du fonctionnement, des lieux, de la fréquence de réunion, du sens, du contenu politique, du fonctionnement du site (centralisé).
Comment fonctionne-t-on pour discuter, pour prendre des décisions ? Au vote ou au consensus. Cette question en entraîne une autre: dans quel but ?
Nous ne voulons ni un syndicat, ni un parti politique.
Cette « structure » ne peut pas fonctionner de la même façon si nous voulons juste maintenir un « fil rouge » jusqu’au prochain mouvement (avec par exemple une réunion par mois) ou si nous voulons agir dans la continuité du mouvement de cet automne, avec des actions.
En fait il faudrait définir un contenu politique pour donner un sens à l’Agip qui rassemble beaucoup de sensibilités diverses, ce qui apparait difficile.
L’Agip est d’abord un outil au service de la lutte, et ce sont nos actions qui nous définiront.
Nous sommes toujours orientés vers les salariés, il ne faudrait pas oublier la question des précaires et du pôle emploi.
Mardi 7/12, 18h à B17, on prend deux heures pour discuter du fonctionnement de l’Agip.
Peut-être qu’un échange de textes – relatifs à l’Agip et son fonctionnement possible ou sur la discussion collective – pourrait faire avancer les choses plus rapidement avec le temps de réfléchir à tête reposée et de développer des idées. En même temps, l’écrit est un problème pour certain-e-s.
On se met d’accord pour commencer la discussion mardi prochain, et on devra sans doute remettre ça ensuite. Des rencontres informelles pour travailler sur le relationnel sont aussi possibles.

Liste de diffusion internet

A la différence des listes pré-existantes depuis 2003 (Nantes-en-Lutte et Interpro ) qui sont modérées par deux personnes, la nouvelle liste de diffusion créée permettra à chacun d’écrire en direct à tou-te-s. Ces deux listes, qui ont généré quelques incompréhensions, vont continuer à vivre.
Nous ne remplirons pas la nouvelle liste avec les adresses des deux listes existantes, il sera proposé aux gens de s’inscrire.
Une liste non modérée risque d’être noyée sous les flots de messages de certain-e-s, mais en même temps ceux qui inonderaient ainsi la liste, verront leurs messages non lus, ce qui doit inciter chacun-e à se modérer. Cette liste est envisagée comme une liste de travail pour l’Agip, et pas un moyen de diffusion de tout un tas d’informations diverses, si intéressantes soient-elles. Un forum serait plus adapté, à creuser.
De même, l’envoi d’un message sur cette liste doit être assumé et pas anonyme. Systématiquement inscrire « objet » explicite à chaque message : compte-rendu, action du X/X/X, débat YYY, etc.
Rappel qu’il vient d’être créé aussi une liste hexagonale pour échanges entre Ags.

Actions

Manif de nuit. Proposition par plusieurs étudiants, avec placardage d’affiches sur les banques, extinction des vitrines, action devant Malakoff-Mederic, etc. Affiche préparée.
Discussion sur la difficulté de rassembler beaucoup de monde quand il fait nuit, il faut donc envisager la chose avec une « conflictualité probable » dans un rapport de forces défavorable, ou alors faire cela avec discrétion mais ce n’est plus la même chose. De plus pas de visibilité le soir, etc.
L’action sur M-M pourrait se faire le jour de la saint Nicolas (lundi 6/12), évoquée samedi, cela pourrait se faire même sans être très nombreux, en dénonçant la bonne entente de la fratrie pour faires des affaires juteuses. Mais cibler Sarkozy est gênant pour plusieurs, car cela réduit notre action à un individu, même s’il est la clé de voûte du pouvoir étatique; par ailleurs le pouvoir local (ville, département, région) est PS, et cibler seulement Sarko équivaut quelque part à leur refaire une virginité, dans la perspective unique des élections de 2012, seul exutoire pointé à la fin du mouvement contre la réforme des retraites par les confédérations syndicales, les partis politiques de gauche, les médias et les commentateurs officiels… Il y a d’autres cibles que M-M, par exemple Préfond Retraite, les banques, etc.

Noël du peuple. Action envisagée par le CLAS (Comité Lycéen d’Action Solidaire) le mercredi 8 à 15H; récupérer des objets chez soi, les emballer dans des paquets cadeaux, et les offrir aux gens qui n’ont pas les moyens de s’acheter des cadeaux pour Noël… Un rendez-vous à 14H est fixé (lieu?). Nécessaire d’être présent-e-s avec les lycéen-ne-s pour éviter les agressions policières.

Journée sur la précarité, 4/12. Comment y apporter notre grain de sel ? En général, l’action est centralisée sur Paris. Il est déjà arrivé qu’il y ait des initiatives locales, mais concrètement personne n’a d’information.

Solidarité à la grève générale en Guadeloupe appelée par le LKP, 14/12. C’est la date et thématique retenue à la rencontre nationale. Nous nous y inscrivons. L’idée de monter une cabane des luttes / maison de la grève sur les lieux des marchés commerciaux de Noël, à partir du mardi soir 14/10, pour soutenir-répercuter- encourager la mobilisation sociale contre la pwofitasion, plaît bien.
Nous ferons passer cette info aux autres Ags pour encourager des actions similaires, amplifier l’audience de la lutte, et profiter du retour des initiatives des autres.
Grosse préparation technique, mais déjà commencée. La cabane sera conçue légère et repliable/réutilisable. Faire des panneaux d’information (mouvement en guadeloupe contre la pwofitasion – la grève générale – l’Agip). Nous servirons une soupe de solidarité (récupérer des légumes en fin de marché, demander à des copains paysans, prendre des infos à Chambéry…), et grog (et non vin chaud , pas de concurrence avec les vendeurs des baraques). En fonction des forces disponibles, réédition plusieurs jours avec une présence sur quelques heures (cela dépendra aussi de la faisabilité technique – planning de gens inscrits pour tenir des permanences; lieu de stockage du matériel pas trop loin). Intérêt de visibiliser l’Agip comme « structure » qui persiste sur Nantes.

Publicités


%d blogueurs aiment cette page :