By sathieu

Le gouvernement a imposé une réforme des retraites mettant encore plus à mal le système actuel de solidarité, au mépris de la population et d’une mobilisation de plusieurs semaines.

A l’initiative des travailleurs de la CARSAT de Nantes (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé Au Travail), en grève reconduite du 12 au 29 octobre, de ceux de l’Inspection du travail, de la DSI Nantes métropole et de la CAF, une assemblée générale (AG) interprofessionnelle, où syndiqués et non syndiqués avaient la même place, s’est tenue chaque jour place Bretagne à Nantes pendant plusieurs semaines.

Cette Assemblée est ouverte à tous les étudiants, lycéens, chômeurs, retraités, salariés du privé comme du public en grève ou en lutte. Elle a permis de créer et d’entretenir des liens entre les secteurs et les individus en lutte, de décider, tous ensemble et à la base, de l’orientation de la lutte et des actions.

Un « comité de grève », composé de volontaires, élu à chaque AG, était chargé de préparer les assemblées, de les conduire, d’élaborer des propositions, d’organiser les décisions prises en Assemblée.

Aujourd’hui, la grève est suspendue, mais les liens, du moins en partie, perdurent. Le comité qui n’a plus de raison d’être n’existe plus, mais régulièrement (souvent au local B17) une AG se réunit, organise quelques actions, et débat de la situation sociale ou du contenu de l’Agip. Chacun est le bienvenu.

Ce site (AGIP pour Assemblée Générale InterProfessionnelle) a permis et continue de retranscrire et de relayer toutes ces informations. En dehors des AG, une adresse de messagerie permet de contacter l’Agip : agip44(at)yahoo.fr

Par deux fois, plus de 20 Assemblées de différentes villes du pays se sont réunies pour mettre en commun leur expérience et prolonger les liens. Un site « national » en est issu : onnelacherien.org



%d blogueurs aiment cette page :